Michael McLeod

Votre député de


Northwest Territories

Michael McLeod

Votre député de


Northwest Territories

Menu

Le meilleur été de l’histoire pour Emplois d’été Canada : un nombre record d’emplois d’été pour le Yukon, le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest

Le 23 juin 2016               Ottawa (Ontario)                                 Emploi et Développement social Canada

Plus d’étudiants que jamais obtiendront un emploi dans le cadre du programme Emplois d’été Canada cette année au Yukon, au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest, grâce à un intérêt sans précédent des employeurs et des étudiants pour le programme.

La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable MaryAnn Mihychuk, a annoncé aujourd’hui que 436 emplois au Yukon, au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest ont été approuvés aux fins de financement cet été, comparativement à 146 emplois en 2015, ce qui représente une hausse de 231 %.

Dans l’ensemble du pays, il y a eu une augmentation de 30 % du nombre de demandes envoyées à Emploi et Développement social Canada par les employeurs. Les petites entreprises ont embauché plus d’étudiants, leur permettant d’acquérir une précieuse expérience de travail.

Le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau, a annoncé en juin que plus de 77 000 emplois pour les étudiants de partout au Canada avaient été approuvés aux fins de financement dans le cadre du programme Emplois d’été Canada. Cela représente plus du double du nombre d’emplois financés l’année dernière, soit 34 000, et environ 7 000 emplois de plus que ce qui était prévu dans le budget présenté plus tôt cette année, dans lequel le gouvernement a annoncé qu’il augmentait les fonds affectés au programme.

Le gouvernement du Canada continue de chercher à soutenir l’emploi des jeunes et s’assurera que les jeunes Canadiens acquièrent les compétences et l’expérience nécessaires pour trouver de bons emplois bien rémunérés.

 

Citation

« Je félicite les étudiants et les employeurs des territoires qui ont aidé le gouvernement à atteindre son objectif de doubler le nombre d’emplois d’été financés dans le cadre du programme annuel. Puisque la population du Canada vieillit, il est essentiel que les jeunes Canadiens puissent obtenir des emplois enrichissants dès le début de leur carrière. Grâce aux employeurs enthousiastes qui embauchent de jeunes Canadiens par le programme Emplois d’été Canada, les jeunes ont la chance d’acquérir l’expérience dont ils ont besoin pour entrer sur le marché du travail. Je l’ai déjà dit et je suis fière de le redire : le programme Emplois d’été Canada soutient efficacement les jeunes du Canada. »

– L’honorable MaryAnn Mihychuk, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

 

Les faits en bref

  • En 2016, le Yukon, le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest ont reçu presque 1,7 millions du programme Emplois d’été Canada, comparativement à 450 300 $ en 2015.
  • Au Yukon, au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest, un total de 99 emplois dans le secteur des petites entreprises ont été approuvés aux fins de financement, comparativement à 8 en 2015, ce qui représente une hausse de 1 544 %.
  • Un total de 94 emplois dans le secteur public ont été approuvés aux fins de financement au Yukon, au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest, comparativement à 54 en 2015, ce qui représente une hausse de 159 %.
  • Au Yukon, au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest, un total de 243 emplois dans des organisations à but non lucratif ont été approuvés aux fins de financement, comparativement à 84 en 2015, ce qui représente une hausse de 174 %.
  • Au total, 213 demandes ont été reçues pour le Yukon, le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest, comparativement à 127 demandes en 2015, ce qui représente une hausse de 86 %.
  • En 2015, 300 000 étudiants n’ont pas été en mesure de trouver un emploi au Canada durant l’été.
  • À compter de 2016-2017, 113 millions de dollars de plus seront affectés au programme chaque année pendant trois ans, ce qui doublera le nombre d’étudiants embauchés au pays cet été. Ainsi, un plus grand nombre d’étudiants acquerront l’expérience de travail dont ils ont besoin.

Source: http://nouvelles.gc.ca/web/article-fr.do?crtr.sj1D&crtr.mnthndVl=6&mthd=advSrch&crtr.dpt1D=420&nid=1090019&crtr.lc1D&crtr.tp1D&crtr.yrStrtVl=2016&crtr.kw&crtr.dyStrtVl=22&crtr.aud1D&crtr.mnthStrtVl=6&crtr.page=1&crtr.yrndVl=2016&crtr.dyndVl=23&_ga=1.157256315.136881023.1452791741